« Il faut aborder la question de la précarité énergétique sous un angle politique »