Johanna Lees

johanna2Socio-anthropologue

Contact : leesjohanna@gmail.com

Johanna Lees est docteure en sociologie. Elle a mené sa thèse sur la catégorie « précarité énergétique » dans laquelle elle propose à la fois une analyse politique de l’émergence et de  la structuration de cette catégorie et une ethnographie des familles concernées par le phénomène habitant à Marseille dans les grandes copropriétés dégradées et les petites du centre ville. Aujourd’hui, elle travaille sur les questions de santé-environnement dans la zone industrielle de Fos sur mer et de l’étang de Berre. Ses questionnements de recherche concernent la sociologie de l’ignorance et de la connaissance, les enjeux liés au travail dans la zone industrielle, ainsi que les méthodes participatives en santé environnement.

Le but de ses travaux est, dans une perspective d’anthropologie politique, de comprendre le rapport à l’Etat des « milieux populaires », à travers l’expérience de dispositifs sociaux, administratifs et celle des politiques publiques et étatiques. Elle cherche à impliquer dans ses travaux les acteurs de terrain à la fois au moment de l’élaboration de l’objet de recherche, lors de la production de la connaissance et pendant les restitutions.

Thèse

Ethnographier la précarité énergétique : au-delà de l’action publique des mises à l’épreuve de l’habiter, 2014, EHESS, Marseille.

Thèmes de recherche

  • Logement
  • Inégalités environnementales et pauvreté
  • Environnement/santé/travail
  • Précarité énergétique
  • Milieux populaires
  • Ville
  • Sociologie de la connaissance/de l’ignorance

Recherches

2017, recherche LaSSA. Etude participative en santé environnement : transmettre des données épidémiologiques aux travailleurs et habitants de la zone industrielle de l’étang de Berre. Financement Fondation de France, appel à projet Santé environnement 2016.

2015-2017 : Fos Epseal — Etude participative en santé environnement ancrée localement sur le front industriel de Port-Saint-Louis-du-Rhône et Fos-sur-Mer, dir Allen B, University of Virginia, réalisation de l’enquête de terrain et de la diffusion de la recherche.

2015-2017 : « Ville ordinaire, citadins précaires : Transition ou disparition programmée des quartiers-tremplins ? », Programme PUCA : Ville ordinaire et métropolisation, dir. Deboulet A, Bouillon F, Baby–Collin V. Analyse et traitement statistique des données sociodémographiques, rapport de recherche.

2009- 2012  ANR VITALIS

Programme ANR VITALIS : « Vulnérabilités en contexte : expérimentations dans le champ des actions sanitaires et sociales et reconfiguration des politiques de prévention et de protection, circularité des vulnérabilités », Direction Claire Lévy-Vroelant. Enquête de terrain, rédaction des rapports de recherche, participation et organisation des colloques et séminaires, restitution et travail auprès des médiateurs et des travailleurs sociaux

2008-2011 PUCA, ANAH, ADEME Programme « soutien à l’innovation pour la réduction de la précarité énergétique » pour le Projet « Réseau Régional Energie et Précarité », en collaboration avec les associations Ecopol-énergie et le Loubatas, participation avec l’équipe du centre Norbert Elias, animation du réseau RREP. Rédaction en collaboration avec l’équipe des rapports de recherche. Participation au séminaire de vulgarisation.

2008 Programme de recherche ARDIGRIP  « Politiques publiques, histoires environnementales, pratiques professionnelles en milieu médical et conduites d’acteurs face au risque aviaire » financé par l’AIRD sous la direction de Yannick Jaffré : enquête ethnographique auprès des soignants du service infectieux de l’hôpital Nord (Marseille). : « Hygiène hospitalière ou souffrance au travail ? »

Enseignements

2016-2018 : Licence sciences et humanités, AMU, Marseille Saint Charles, introduction aux méthodes ethnographiques et à l’anthropologie (18h de cours).

Janvier-août 2017 : Ecole Nationale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, Formatrice au Pôle territoriale de Formation Marseille.

2015 : Qualification maître de conférence par le Conseil national de l’université en sciences politiques (section 04) et sociologie (section 19)

2014 : Formatrice pour le LAssa auprès du personnel de la CPAM (Rouen)  sur le thème de l’interculturalité

2013- 2014 : Enseignement à la prison des Baumettes (Marseille),Séminaire d’anthropologie générale auprès des prisonniers  

2011-2013 : Analyse des politiques publiques et introduction à la sociologie politique IUT Gestion Urbaine Carrières sociales

2007-2012 : Sociologie de la déviance, de l’habitat, sociologie urbaine, diagnostic de territoire, approches anthropologiques de la pauvreté et des « milieux populaires », Institut Régional du travail social

Publications principales

Cohen A.K., Richards T., Allen B.L., Ferrier Y., Lees J., Smith L.H., (2017). « Health issues in the industrial port zone of Marseille, France : the Fos EPSEAL community-based crossed-sectional survey », Journal of Public Health.

Lees J., (2016), « Quand la vulnérabilité autorise l’exploitation : l’arnaque, une pratique ordinaire en copropriétés dégradées », Métropolitiques, 24 février 2016.

Lees J., (Janvier 2014), «Les copropriétés dégradées de l’après-guerre à Marseille : un nouvel habitat social de fait »,  Espaces et société, n°156-157, pp 69-81

Lees J., Florence Bouillon, Sandrine Musso, Suzanne de Cheveigné., (2014), « La précarité énergétique : Enquête sur une nouvelle catégorie d’action publique »  in BESLAY, C et ZELEM, MC,Sociologie de l’énergie. Volume 2, Paris, ed CNRS.

Lees J., 2015, « Il faut aborder la question de la précarité énergétique sous un angle politique », Entretien pour le magazine ASH, N°2907, pp. 34-35.

Lees J., F. Bouillon, S. Musso, S. de Cheveigné, 2015, « La précarité énergétique : Enquête sur une nouvelle catégorie d’action publique », in Sociologie de l’énergie. Gouvernance de l’énergie et pratiques sociales, dir. C. Beslay et M-C Zelem, CNRS éditions, coll Alpha, Paris, 476 p.

Bouillon F., S. Musso, J. Lees, S. De Cheveigné., 2015, « Repérer et vivre la précarité énergétique en ville », Annales de la recherche urbaine, n°110, pp 88-97

Lees J., 2014, « Les copropriétés dégradées de l’après-guerre à Marseille : un nouvel habitat social de fait »,  Espaces et société, n°156-157, pp 69-81

Rapports de recherche

2014 : Rapport final en collaboration avec Elsa Zotian (dir) et Adeline Mauchand (2014) « Trajectoires de garde et expériences de socialisation d’enfants de deux trois en quartiers populaires à Marseille », Financement CNAF, LASSA

2011 : Rapport ANR VITALIS (dir Claire Lévy-Vroelant) : « Vulnérabilités en contexte : expérimentations dans le champ des actions sanitaires et sociales et reconfiguration des politiques de prévention et de protection, circularité des vulnérabilités ».

2011 : Rapport final PUCA ANAH ADEME « Réseau Régional énergie et précarité » avec Bally C., Bouillon F., De Cheveigné S. et Musso, urbanisme.equipement.gouv.fr/puca/activites/Reseau_energie_jan2011.pdf

2008 : Rapport ARDIGRIP (dir Yannick Jaffré) : « Politiques publiques, histoires environnementales, pratiques professionnelles et conduites d’acteurs face au risque aviaire » financé par l’AIRD

Restitution de travaux scientifiques auprès de la société civile

Réseau des acteurs de l’habitat (REHAL), « Habiter en situation de précarité énergétique », 3ème rencontres nationales chercheurs-habitats-acteurs, Cité universitaire de Paris, octobre 2015.

Centre nation de la fonction publique territoriale (CNFPT), « Les enjeux politiques de la catégorie précarité énergétique », Journée la précarité énergétique à la croisée du social et de l’habitat, Angers, novembre 2015.

Association les Compagnons bâtisseurs, « Penser les enjeux de la précarité énergétique et de l’habiter », Marseille, réunion d’équipe, décembre 2014.

Journée annuelle du Réseau régional énergie et précarité (RREP), « La catégorie précarité énergétique : entre euphémisation et dépolitisation de la question sociale », 4 décembre 2014, Marseille.

Prison des Baumettes, séminaire Culture en mouvement, introduction aux sciences sociales, « Penser la déviance et les normes sociales : le cas du traitement de la folie en France et au Sénégal », juillet 2014.

Prison des Baumettes, séminaire Culture en mouvement, introduction aux sciences sociales, « Habiter ou se loger ? Quelques questions autour d’un invariant anthropologique », juillet 2013.

Région PACA, Journée annuelle du Réseau régional énergie et précarité (RREP), « la précarité énergétique : une ethnographie des familles », Réseau régional Energie et Précarité, février 2011.

Fédération Nationale des Associations de Réinsertion Sociale, Journée Vulnérabilités, ouvrir la ville, «Catégorie d’action publique et construction d’un objet de recherche : ethnographier de la précarité énergétique » – «  Emergence de la catégorie précarité énergétique : des enjeux de définition aux enjeux politiques» – « Des figures empiriques de la précarité énergétique aux difficultés à a habiter », Aubagne, décembre 2010.

Programme VITALIS ANR, Animation et intervention d’une journée de restitution auprès des acteurs de terrain avec Florence Bouillon et Sandrine Musso, « Comment penser précarité énergétique et les vulnérabilités ? », EHESS, Marseille, mars 2010.

Réseau Technique de Lutte contre l’Habitat Indigne,  « Quand  l’habiter permet de repenser la santé : mal logement, quels effets sur la santé ? », Aix Les Milles, décembre 2009.

Journée annuelle du Réseau régional énergie et précarité (RREP),  « Dans quels types d’habitat enquêter sur la précarité énergétique ? Premiers résultats d’une enquête exploratoire », Aubagne, 2 juillet 2009.

Journée annuelle du Réseau régional énergie et précarité (RREP): La précarité énergétique en région PACA : enjeux et perspectives, avec Florence Bouillon, « Qu’est-ce que le RREP ? Une approche qualitative », Aubagne, 2 juillet 2009